Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Apprends-nous à prier : la persévérance

 

 

Apprends-nous à prier : la persévérance

 

Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : “Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.” Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : “Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.” Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut. Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

 

Luc 11, 5-13

 

 

En réponse à la requête des disciples : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples », Jésus montre d’abord la prière du Notre Père. Maintenant, il leur fait savoir que, pour que la prière produise son fruit, nous devons nous montrer patients, persévérants. Il fait un parallèle avec les personnes auxquelles nous cédons dans l’ordre temporel parce qu’elles nous importunent. Si nous, qui sommes mauvais, donnons satisfaction aux personnes qui se montrent insistantes auprès de nous, combien plus un Dieu qui est Père ne se laissera-t-il pas toucher par les requêtes réitérées de ses enfants ? Attention, toutefois, le Seigneur dans sa bonté ne nous donnera pas n’importe quoi pour nous faire « fermer ». Il nous donnera ce qui est essentiel pour aspirer au plus grand bien qui soit : passer l’éternité en sa compagnie, et cet « essentiel » c’est l’Esprit Saint, l’Esprit d’Amour, qui nous inspirera le bien à faire et nous donnera les grâces nécessaires pour le réaliser. « combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! ». Malheureusement, nous ne savons pas quoi demander. Heureusement, l’Esprit Saint est là aussi pour nous guider dans la prière comme le dit l’apôtre Paul : « De même, l'Esprit aussi vient en aide à notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut, mais l'Esprit lui-même intercède pour nous en gémissements inexprimables, et celui qui scrute les cœurs sait quelle est l'intention de l'Esprit: c'est selon Dieu en effet que l'Esprit intercède pour les saints » (Rm 8, 26-27)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?  (Lc 10, 25)

 

Je prie incessamment. À tout moment, dans ma journée j’élève ma pensée vers Dieu, je me tiens en sa compagnie. Je demande. Je demande surtout pour les autres, j’intercède pour eux auprès du Seigneur. Quand je reçois, je redonne, je partage. Je demande l’Esprit Saint à mon Père du ciel. Je demande à cet Esprit d’inspirer ma prière, de m’apprendre à prier, d’intercéder pour nous auprès du Père de Miséricorde.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article