Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Ce que tu as caché aux sages, tu l’as révélé aux tout-petits

À l’heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père. Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ; et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. »

Luc 10, 21-24

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

La Toute-puissance se manifeste à travers la toute-petitesse, ce qui EST à travers ce qui n’est pas.  C’est là le mystère de Noël, le mystère de l’Amour ! Pour connaître l’Amour, il faut nous faire vulnérables comme Lui-même s’est rendu vulnérable en se présentant à nous sous les traits d’un enfant naissant. Cette vulnérabilité répugne à un monde en quête d’autonomie, particulièrement ceux qui dans ce monde ont la capacité ou les moyens de prétendre à une relative indépendance. Nathanaël constitue la figure des sages et des savants dont la prétention à la sagesse constitue un obstacle pour rencontrer l’Amour, pour expérimenter l’amour : « De Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon? » (Jn 1, 46).

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

J’accepte de me rendre vulnérable afin de rencontrer l’Amour dans ma vie. Je reconnais et j’accepte de dépendre de Dieu et des autres. Inversement, je m’efforce de ne pas rendre les autres dépendants de moi, car l’amour ne saurait exister sans liberté.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article