Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint

En ce temps-là, Jean le Baptiste proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. » En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. ».

Marc 1, 7-11

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

L’événement du baptême de Jésus se comprend à la lumière de l’accomplissement de sa mission ainsi que la décrit Paul dans sa lettre aux Philippiens ou de la déclaration que Jésus lui-même fait à propos de celle-ci : « Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme, il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix! Aussi Dieu l'a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom » (Ph 2, 6-9); « N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes: je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. » (Mt 5, 17)

Jean baptisait dans l’eau pour obtenir aux hommes le pardon de leurs péchés. Jésus, l’Agneau de Dieu sans tache, n’avait pas besoin d’être purifié du péché, mais s’est tout de même soumis au Baptême de Jean, car telle était la volonté de son Père. Ce faisant, d’une part, il a fait la joie de ce dernier qui l’a officiellement reconnu comme son Fils, d’autre part, il a enrichi le Baptême qui, en plus de procurer le pardon des péchés par l’eau, s’accompagne désormais de la descente de l’Esprit Saint sur le baptisé comme Il le fit sur Jésus, accordant au baptisé le statut de fils adoptif du Père et le faisant naître à la vie de grâce où il pourra compter, non sur ses propres forces, mais sur Dieu, plus précisément l’Esprit Saint, pour aimer comme son Père céleste le lui demande. Avec le Baptême, nous remettons dorénavant l’initiative de nos vies à Dieu, ce qui ne nous dispense toutefois pas de la nécessité de coopérer à son œuvre de salut et de le laisser aimer en nous et à travers nous. Par le Baptême se réalise cette autre parole de Jésus : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et ployez sous le fardeau, et je vous soulagerai. Prenez sur vous mon joug… Car mon joug est doux et mon fardeau léger. » (Mt 10, 28-30), léger parce que nous sommes, de par le Baptême, deux à le porter, Dieu et nous.

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

J’actualise les grâces de mon Baptême. Je demande à Dieu de venir aimer en moi et à travers moi et ainsi de ne pas laisser sans effet le don inestimable qu’Il m’a fait à ce moment charnière de mon existence. J’apporte ma collaboration à l’œuvre de salut qu’Il souhaite réaliser en moi et à travers moi par son Esprit d’Amour.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article