Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous

Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit. Quant à nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. Voici comment l’amour atteint, chez nous, sa perfection : avoir de l’assurance au jour du jugement ; comme Jésus, en effet, nous ne manquons pas d’assurance en ce monde. Il n’y a pas de crainte dans l’amour, l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique un châtiment, et celui qui reste dans la crainte n’a pas atteint la perfection de l’amour.

Première lettre de Jean 4, 11-18

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, nous manifestons de manière tangible l’existence du Dieu invisible et de son amour. Mieux encore, quand nous consentons à laisser Dieu aimer en nous et à travers nous, Dieu vient demeurer en nous par son Esprit Saint. Lorsque demeure en nous l’Esprit qui reposait sur le Christ, nous cessons d’avoir peur, comme Jésus nous ne manquons pas d’assurance en ce monde. « Car ce n'est pas un esprit de crainte que Dieu nous a donné, mais un Esprit de force, d'amour et de maîtrise de soi. » (2 Tm 1, 7). L’amour parfait bannit la crainte. La peur constitue un indice qu’il nous reste du chemin à parcourir vers la perfection de l’amour. Les apôtres étaient des gens craintifs du temps où ils ont côtoyé Jésus jusqu’à ce qu’ils reçoivent l’Esprit Saint le jour de la Pentecôte. Tant que Dieu n’est pas venu aimer en eux et à travers eux par son Esprit, leur amour était imparfait et ils tombaient facilement sous l’emprise de la peur.

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

Je marche dans les pas des apôtres. Je me mets à l’écoute du Christ, je me fais violence à moi-même pour mettre à mal les tendances égoïstes de ma chair et aimer comme Jésus me le demande, je me reconnais pécheur comme Pierre lorsque je constate les imperfections de mon amour. Je prie pour que Dieu se laisse toucher par mes efforts et décide de venir aimer Lui-même en moi et à travers moi comme Il le fit pour les apôtres à compter du jour de la Pentecôte et qu’ainsi l’amour en moi tende vers la perfection parce que ce ne sera plus mon amour, mais l’amour du Parfait.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article