Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Discernement

 

Discernement

 

Il y a là une caverne, où Saül entra pour se soulager. Or, David et ses hommes se trouvaient au fond de la caverne ; les hommes de David lui dirent : « C'est le moment, car le Seigneur t'a dit : 'Je livrerai ton ennemi entre tes mains, tu en feras ce que tu voudras. ' » David vint couper furtivement le pan du manteau de Saül. Alors le cœur lui battit d'avoir coupé le pan du manteau de Saül. Il dit à ses hommes : « Que le Seigneur me préserve de faire une chose pareille à mon seigneur, au roi consacré, qu'il me préserve de porter la main sur lui, qui a été consacré par l'onction du Seigneur. »

 

Pourquoi écoutes-tu les gens qui te disent : 'David te veut du mal' ? Aujourd'hui même, tes yeux ont vu comment le Seigneur t'avait livré entre mes mains dans la caverne ; pourtant, j'ai refusé de te tuer, je t'ai épargné et j'ai dit : 'Je ne porterai pas la main sur mon seigneur le roi, qui a été consacré par l'onction du Seigneur. Regarde, père, regarde donc : voici dans ma main le pan de ton manteau. Puisque j'ai pu le couper, et que pourtant je ne t'ai pas tué, reconnais qu'il n'y a en moi ni méchanceté ni révolte. Je n'ai pas commis de crime contre toi, alors que toi, tu dresses des pièges pour m'enlever la vie. C'est le Seigneur qui sera juge entre toi et moi, c'est le Seigneur qui me vengera de toi, mais ma main ne te touchera pas ! Comme dit le vieux proverbe : 'La méchanceté sort des méchants. ' C'est pourquoi ma main ne te touchera pas.

 

1 Samuel 24, 4-7.10-14

 

 

Dieu a apparemment mis Saül entre les mains de celui qu’il cherche à faire périr. Mais David, qui avait pourtant déjà tué Goliath et probablement nombre d’adversaires du peuple juif, refuse de porter la main sur ce dernier. Pourquoi cette retenue face à son persécuteur ? Parce que ce dernier a été consacré par Dieu, David juge que ce n’est pas à lui de se faire justice et d’éliminer celui qui pourtant celui qui cherche à lui faire subir pareil sort. Les événements suggèrent que Dieu a mis Saül à la merci de David. Advenant que ce soit le cas, David désobéit-il à Dieu en refusant de mettre fin aux jours de celui qui non seulement le persécute mais fait souffrir tout le peuple ? Non, car il refuse de profiter d’une occasion qui ne pourrait être que le fruit du hasard pour se soumettre à ce qui est une prescription certaine du Seigneur qui a consacré Saül par l’onction. Dieu lui-même respecte l’autorité. Jésus ne dit-il pas à Pilate : « Tu n'aurais aucun pouvoir sur moi, si cela ne t'avait été donné d'en haut » (Jn 19, 11) ? Des personnes gratifiées de communications divines ont rapporté s’être fait dire par Dieu qu’il Lui était plus agréable de les voir se soumettre à l’autorité de leur directeur spirituel que d’entreprendre un projet que ce dernier désapprouve, le projet fut-il d’inspiration divine. Dieu a mis Goliath et Saül entre les mains de David qui a tué l’un et gracié l’autre. Chaque fois, il a fait la volonté de Dieu. Les événements ne suffisent donc pas à discerner la volonté divine, encore faut-il les lire correctement, de façon non biaisée ! C’est pourquoi le discernement est toujours requis et la présence d’un guide sûr et neutre, qui nous aide à y voir clair, se veut-elle une bénédiction de Dieu.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article