Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Recevoir le centuple

 

 

Recevoir le centuple

 

Pierre se mit à dire à Jésus : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre. » Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : personne n'aura quitté, à cause de moi et de l'Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre, sans qu'il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, et les derniers seront les premiers.»

 

Marc 10, 28-31

 

 

Nous sommes les fiduciaires de la grâce de Dieu. Tout ce que nous possédons, dons, talents, argent… nous a été confié pour que nous le fassions fructifier non pas à la manière du monde en l’accumulant de manière égoïste mais en le partageant, en le mettant au service du bien commun,  pour la plus grande gloire de Dieu, car alors nous respecterons la volonté du divin disposant, à savoir manifester son amour. L’amour étant don, la manière de le manifester est de redonner ce que nous avons nous-mêmes reçus. Quels sont les fidéicommissaires de Dieu, ceux à qui nous devons remettre les biens qui nous ont été confiés ? Ce sont les plus petits, les plus nécessiteux, ceux qui ne pourront jamais nous rendre le bien que nous leur auront fait, de la même manière que nous ne pourrons jamais rendre à Dieu tout le bien qu’Il nous a fait.

 

Sans qu'il reçoive, en ce temps déjà, le centuple avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. Même si exceptionnellement certaines personnes ont reçu en biens matériels au centuple de ce qu’elles ont donné,  voit-on rarement quelqu’un s’enrichir en donnant. Pour que cette loi soit universelle, le centuple doit être d’un autre ordre, celui de l’amour. Qui a donné de l’amour, dont le bien physique est la représentation, est récompensé en recevant au centuple l’amour manifesté et davantage même, lorsqu’il reçoit l’Esprit d’Amour qui ne peut être accueilli que lorsqu’on se vide de soi-même et des choses de ce monde. Quant aux persécutions, elles sont malheureusement le lot des amis de Dieu car le monde rejette ceux qui ne vivent pas selon son esprit égoïste d’accumulation, mais elles ne demeureront pas, elles non plus, sans récompense : « Heureux êtes-vous, quand les hommes vous haïront, quand ils vous frapperont d'exclusion et qu'ils insulteront et proscriront votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme. Réjouissez-vous ce jour-là et tressaillez d'allégresse, car voici que votre récompense sera grande dans le ciel. C'est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes. Mais malheur à vous, les riches! car vous avez votre consolation. Malheur à vous, qui êtes repus maintenant! car vous aurez faim. Malheur, vous qui riez maintenant! car vous connaîtrez le deuil et les larmes. Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous! C'est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes » (Lc 6, 22-26).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article