Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Sagesse

 

 

Sagesse

 

La Sagesse est resplendissante, elle est inaltérable. Elle se laisse aisément contempler par ceux qui l'aiment, elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent. Elle devance leurs désirs en se montrant à eux la première.

 

Sagesse 6, 12-13

 

 

Le dictionnaire le petit Robert donne comme définition primaire de la sagesse : connaissance juste des choses. Quelle connaissance plus juste des choses peut-il y avoir que de porter sur elles le regard même de leur Créateur ? Il n’est pas étonnant que la Sagesse soit l’un des noms sous lesquels on désigne l’Esprit de Dieu. Dieu étant éternel et immuable son regard sur les choses ne saurait varier. Aussi la sagesse ne saurait varier au gré des modes humaines qui viennent et qui vont, elle est inaltérable.

 

Elle se laisse aisément contempler par ceux qui l'aiment, elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent. Elle devance leurs désirs en se montrant à eux la première. Pour qui l’observe attentivement, l’œuvre révèle celui qui l’a conçue : « la grandeur et la beauté des créatures font, par analogie, contempler leur Auteur » (Sg 13, 5). Toutes choses étant issues d’un même Esprit, respecter les lois inscrites dans la création et les rapports qui dérivent de la nature des choses, est un principe de sagesse et un fondement de la morale (CEC 354). Si l’homme ne peut plaider l’ignorance de la loi comme défense dans les causes humaines, à plus forte raison ne peut-il prétendre ne rien savoir de Dieu et de son plan d’amour sur l’humanité qui est sa volonté : « la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, qui tiennent la vérité captive dans l'injustice; car ce qu'on peut connaître de Dieu est pour eux manifeste: Dieu en effet le leur a manifesté. Ce qu'il a d'invisible depuis la création du monde se laisse voir à l'intelligence à travers ses œuvres, son éternelle puissance et sa divinité, en sorte qu'ils sont inexcusables; puisque, ayant connu Dieu, ils ne lui ont pas rendu comme à un Dieu gloire ou actions de grâces, mais ils ont perdu le sens dans leurs raisonnements et leur cœur inintelligent s'est enténébré: dans leur prétention à la sagesse, ils sont devenus fous » (Rm 1, 18-22).

 

Le temps mis à notre disposition est un temps de grâce accordé pour nous permettre de découvrir Dieu et nous disposer à partager son existence pour l’éternité tel que symbolisé par la salle de noces de la parabole des vierges sages et des vierges folles (Mt 25, 1-13). Et quelle est l’huile qui fait défaut aux insensées ? C’est d’avoir thésaurisé pour elles-mêmes, au lieu de s'enrichir en vue de Dieu (Lc 12, 21), d’avoir négligé l’amour du prochain, ces hommes et ces femmes dans le besoin que Dieu met sur notre route comme autant d’invitations aux noces éternelles auxquelles Il nous convie et auxquelles on se prépare en donnant amoureusement, à savoir généreusement.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article