Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Tuer au nom de Dieu

 

 

Tuer au nom de Dieu

 

Et même, l'heure vient où tous ceux qui vous tueront s'imagineront offrir ainsi un sacrifice à Dieu. Ils le feront parce qu'ils ne connaissent ni le Père ni moi.

 

Jean 16, 2-3

 

 

Dieu est Amour (1 Jn 4, 19). Ceux qui pensent être agréables à Dieu en tuant ceux qui ne partagent pas la même foi qu’eux s’abusent. Ils n’ont pas le Dieu qu’ils prétendent servir comme Père mais son Ennemi : « Vous êtes du diable, votre père, et ce sont les désirs de votre père que vous voulez accomplir. Il était homicide dès le commencement et n'était pas établi dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui » (Jn 8, 44).

 

Comment réagir face à ce phénomène ? Je crois que l’attitude la plus sage à adopter est de suivre le conseil évangélique : « Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux » (Mt 5, 44-45).  La cause du mal qu’ils commettent étant spirituelle, « Ils le feront parce qu'ils ne connaissent ni le Père ni moi », je ne vois pas d’autre alternative que les armes spirituelles, la prière et le pardon, pour mettre fin au carnage. Lui-même victime de cette violence gratuite, Jésus nous donne l’exemple : « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font » (Lc 23, 33). Qui sait si Dieu ne se révélera pas à eux comme il l’a fait pour Saul sur le chemin de Damas ? « Je suis Jésus que tu persécutes » (Ac 9, 5). Du meurtrier Saul, il en a fait Paul, apôtre de la non-violence, témoin du Dieu qui est Amour. Il n’y a que la véritable connaissance de Dieu qui puisse mettre fin aux actes insensés qui tirent spécifiquement leur origine de la méconnaissance de Celui-ci : Ils le feront parce qu'ils ne connaissent ni le Père ni moi.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article