Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Pouvoir

 

Pouvoir

 

Nearly all men can stand adversity, but if you want to test a man's character, give him power.

 

 Abraham Lincoln  (1809-1865)

 

Presque tous les hommes peuvent faire face à l’adversité; mais si vous voulez mettre à l’épreuve le caractère d’un homme, donnez-lui du pouvoir.

 

 

 

Le pouvoir révèle les pensées intimes de bien des cœurs. Nous ne connaissons bien quelqu’un qu’après l’avoir vu agir dans des situations où il s’était vu confier l’entière autorité. Certains utiliseront cet outil, le pouvoir, pour ce qu’ils perçoivent être le bien commun à long terme quitte à déplaire à certaines personnes. D’autres, animés par le désir de plaire, chercheront à satisfaire les intérêts immédiats d’un maximum de personnes, sans égard aux conséquences à plus longue échéance de leurs décisions. D’autres, enfin, se laisseront tenter et utiliseront, à divers degrés, pour leur propre bénéfice un privilège qui leur avait été accordé pour le bien-être de l’ensemble.

 

Le spirituel interprète le silence de Dieu, comme un pouvoir qu’Il lui confie sur sa propre vie, une liberté de Lui manifester ou non son amour. Foi en Dieu, amour de Dieu et du prochain, soumission de notre liberté aux commandements de Dieu, tout cela forme pour l’apôtre Jean un tout dont on ne peut dissocier un élément sans que l’ensemble ne s’écroule. Comment aimer Dieu si on ne croit pas en Lui ? Peut-on prétendre aimer le Dieu invisible, si l’on n’aime pas le frère visible qui se tient près de nous ? En quoi croyons-nous si nous disons croire en Dieu sans toutefois nous soumettre à sa volonté et à ses commandements énoncés dans les Écritures ?

 

Nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier. Si quelqu'un dit : «J'aime Dieu», alors qu'il a de la haine contre son frère, c'est un menteur. En effet, celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, est incapable d'aimer Dieu, qu'il ne voit pas. Et voici le commandement que nous avons reçu de lui : celui qui aime Dieu, qu'il aime aussi son frère. Tout homme qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est vraiment né de Dieu ; tout homme qui aime le Père aime aussi celui qui est né de lui. Nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements. Car l'amour de Dieu, c'est cela : garder ses commandements. Ses commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Et ce qui nous a fait vaincre le monde, c'est notre foi.    (1 Jn 4, 19-21. 5, 1-4).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article