Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Conflits

 

Conflits

 

Violence is a choice; conflict is inevitable.

 

 William Ury, Director of the Global Negotiation Project, Program on Negotiation, Harvard Law School

 

La violence est un choix; le conflit est inévitable.

 

 

Smooth seas do not make skillful sailors.

 

 Proverbe africain

 

Les marins habiles ne sont pas issus des mers calmes.

 

 

 

Les conflits sont des situations de fait qui résultent du constat d’une divergence d’objectifs entre deux ou plusieurs protagonistes. Chaque personne étant unique, les conflits surviennent constamment dès lors que nous inter réagissons avec une autre personne. Si les conflits sont une fatalité à laquelle nous ne pouvons échapper, il en va autrement de notre réponse qui, elle, est sous notre contrôle, dépend entièrement de nous. Face à un conflit les choix de réactions qui s’offrent à nous vont du déni même qu’il puisse exister une divergence, à la recherche de solutions mutuellement bénéfiques pour les parties impliquées, à établir un gagnant qui emporte la mise (winner takes it all), à la violence qui abaisse le débat en tentant de régler par la force ce qui n’a pu l’être par la négociation.

 

Le conflit fait partie intégrante du processus décisionnel. C’est la façon dont nous traitons un conflit qui lui donne une connotation positive ou négative. Comme le suggère la citation ci-haut, sans conflit, nous n’apprendrions jamais rien de valable.

 

La raison principale pour laquelle le conflit est perçu négativement est que les personnes ne sont pas suffisamment habiles pour le gérer efficacement. Quand un conflit survient, les personnes se débattent et échappent la balle.

 

Les conséquences d’une gestion inadéquate d’un conflit sont considérables et incluent : le stress, la frustration, la colère et le mépris de l’autre… Ceux qui ont connu la douleur et l’angoisse d’un conflit le caractérisent en termes négatifs à l’instar de Frank Rees : « Le conflit conduit à une performance insatisfaisante, au ressentiment et au manque de motivation ». Ceux qui ont appris les habiletés de négociation et peuvent gérer efficacement un processus conflictuel, tendent à mettre l’emphase sur les bénéfices qui peuvent ressortir de ces situations comme Dean Tjosvold l’explique : « Le conflit bien géré, abordé de manière coopérative, contribue à la productivité et à la capacité d’innovation des organisations et au bien-être des personnes ». À vous de décider quelle réponse est la plus appropriée !  (Joshua N. Weiss, You didn’t just say that !, Program on Negociation at Harvard Law School, pp. 6-7).

 

Sommes-nous chrétiens, que nous devons réfléchir constamment, et particulièrement au cours de la semaine de l’unité des chrétiens, aux raisons pour lesquelles il puisse exister des divisions entre nous et mettre efforts et bonne volonté pour les éliminer. Les conflits naissent d’objectifs divergents. Or, si nous reconnaissons un même Dieu, qui est Père, un Fils, Jésus-Christ qui s’est incarné il y a deux mille ans et que nous nous réclamons de leur commun Esprit, nos querelles, nos divisions, constituent un contre-témoignage de l’existence de ce Dieu que nous confessons et une trahison de l’esprit du Christ, de la prière qu’il adressait à son Père peu avant sa passion : « Je ne prie pas pour eux seulement, mais aussi pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi, afin que tous soient un. Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu'eux aussi soient en nous, afin que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un: moi en eux et toi en moi, afin qu'ils soient parfaits dans l'unité, et que le monde reconnaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. » (Jn 17, 20-23).

 

Si les fils du monde, en dépit de leurs objectifs égoïstes arrivent généralement à s’entendre entre eux, combien plus les spirituels, qui ont comme objectif unique de servir Dieu et de faire sa volonté, doivent-ils faire preuve d’unité entre eux!

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article