Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Conversion

 

Conversion

 

When you feel in your gut what you are and then dynamically pursue it - don't back down and don't give up - then you're going to mystify a lot of folks.

 

Bob Dylan  (1941-        )

 

Quand vous ressentez dans vos tripes ce que vous êtes et qu’alors vous vous y engagez activement – ne revenez pas sur vos positions et n’abandonnez pas – vous mystifieriez alors beaucoup de personnes.

 

 

 

Cela requiert beaucoup de courage d’abandonner la voie dans laquelle nous nous sommes engagés pour s’engager dans une autre différente, sinon opposée. Nos amis, nos proches, deviennent alors, en ce qu’ils appréciaient l’ancien nous et notre façon de nous comporter, les obstacles les plus difficiles à surmonter pour changer d’orientation. Une connaissance, qui avait résolu d’abandonner l’usage de la drogue, a dû s’exiler de son milieu face au constat qu’elle ne pouvait y arriver en présence de ceux avec qui elle partageait la même dépendance.

 

D’autres fois, ce sont ceux-là même qui nous incitaient à changer notre vie, à abonner certaines conduites qui nous étaient néfastes qui, en raison des espoirs déçus du passé, de nos échecs antérieurs à revenir sur la bonne voie, se dressent en obstacle sur notre route de par les attentes négatives  qu’elles entretiennent à notre égard par des remarques du genre : « tu n’y arriveras jamais, encore une promesse d’ivrogne… ».  Elles n’osent croire que la prochaine fois sera la bonne ayant été trop de fois déçues par nous dans le passé.

 

Aussi, peut-on imaginer combien cela a été difficile pour l’apôtre Paul de passer de persécuteur des chrétiens au plus ardent missionnaire du Christ. Le Seigneur lui-même a dû intervenir auprès d’Ananie qui, comme les autres croyants, se méfiait de Paul : « Seigneur, j'ai entendu beaucoup de monde parler de cet homme et dire tout le mal qu'il a fait à tes saints à Jérusalem. Et il est ici avec pleins pouvoirs des grands prêtres pour enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom. — Va, car cet homme m'est un instrument de choix pour porter mon nom devant les nations païennes, les rois et les Israélites. Moi-même, en effet, je lui montrerai tout ce qu'il lui faudra souffrir pour mon nom. »  (Ac 9, 13-16). Sa situation auprès de ses anciens coreligionnaires était même plus précaire encore : « Au bout d'un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le faire périr. » (Ac 9, 23).  Nous devons admirer le courage de cet homme qui, pour un certain temps, s’est retrouvé avec tout le monde à dos pour avoir mis en œuvre la grâce de conversion reçue sur le chemin de Damas.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article