Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Connaissance

 

Connaissance

 

All learning begins with the simple phrase 'I don't know'.

 

 Anonyme

 

Tout apprentissage commence par cette simple phrase : « Je ne sais pas ».

 

 

The next best thing to knowing something is knowing where to find it.

 

 Samuel Johnson  (1709-1784)

 

À défaut de connaître une chose, on peut savoir où trouver cette connaissance.

 

 

 

L’accès au savoir commence par l’humble constat de notre ignorance. Impossible d’apprendre quoi que ce soit pour qui croit posséder la vérité! Impossible également de découvrir un Dieu miséricordieux pour qui refuse préalablement de se reconnaître pécheur comme le publicain de la parabole : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier; l'un était Pharisien et l'autre publicain. Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j'acquiers. Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant: Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis! Je vous le dis: ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé » (Lc 18, 10-14). C’est pourquoi les célébrations eucharistiques catholiques commencent par la reconnaissance de nos fautes et l’imploration du pardon de Dieu.

 

Comme le disait un de mes professeurs lorsque j’étais étudiant universitaire, il est plus important de savoir où se trouve la solution à un problème que de connaître la solution elle-même. J’ai constaté par la suite qu’il avait raison car le temps efface beaucoup de choses que nous avons apprises. C’est pourquoi il faut concentrer notre attention sur l’essentiel, les grands principes de base du fonctionnement des choses, et avoir quelques bonnes références pour les techniques et détails. Dans ces références, il faut saluer ici la venue d’internet, qui, par le partage que font de leurs connaissances des personnes généreuses, a permis une démocratisation d’un savoir qui était autrefois confiné à des ouvrages qui n’étaient pas toujours accessibles.

 

Une seule chose importe de savoir pour le spirituel « Dieu est Amour » (1 Jn 4, 8) et son corollaire à savoir que nous sommes appelés à aimer comme Lui. Une référence principale également pour le chrétien : la Bible dans laquelle se trouve toute la révélation que Dieu a faite de Lui-même. Tout autre ouvrage, fut-il issu de l’Église, n’ajoute pas à la Révélation, mais ne peut que chercher à l’expliquer. Aussi la lecture et la méditation de la Bible sont-elles essentielles pour qui cherche à découvrir Dieu.

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article