Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Chance

 

 

Chance

 

I am a great believer in luck, and I find the harder I work, the more I have of it.

 

 Thomas Jefferson  (1743-1826)

 

Je crois beaucoup à la chance et je trouve que plus je travaille fort, plus j’en ai.

 

 

 

Derrière cette boutade se cache une grande vérité : les opportunités se multiplient alors qu’augmentent l’ardeur et le temps consacré à l’effort. L’athlète qui travaille fort à l’entraînement obtient non seulement plus de chances de se faire valoir au moment de la compétition en raison des capacités accrues qu’il a développées mais peut plus facilement traduire les chances offertes en résultats concrets grâce aux talents qu’il a pu ainsi acquérir. La même chose vaut pour l’environnement moins glorieux du travail quotidien : l’employé qui consacre beaucoup d’efforts à son travail finira par attirer l’attention ou la sympathie de ses supérieurs qui lui offriront d’autres opportunités de se mettre en valeur ou, à défaut que ceux-ci ne le remarquent, d’autres, des clients, des fournisseurs ou même des étrangers, lui offriront la possibilité d’exploiter le nouveau potentiel développé.

 

Plus le spirituel consacre de temps à Dieu, notamment par la prière et l’oraison, plus Celui-ci se révèle-t-Il à lui. Plus le spirituel donne, faisant bénéficier les autres des grâces reçues, davantage recevra-t-il encore de Dieu touché par ce que ses dons soient mis au service de leur fin ultime qui est l’amour. Cette prodigalité de Dieu envers les personnes généreuses est notamment manifestée dans le récit de la veuve de Sarepta (1 R 17, 9-24) où cette pauvre femme obtint de Dieu que non seulement que jarre de farine ne s'épuise, cruche d'huile ne se vide pendant le temps où la sécheresse faisait rage pour avoir hébergé le prophète Élie mais son fils fut aussi rendu à la vie après avoir succombé à la maladie, prodige qui a fortifié la foi de cette femme : « Maintenant je sais que tu es un homme de Dieu et que la parole de Yahvé dans ta bouche est vérité! ». Plus près de nous, les communautés religieuses qui attirent le plus de vocations, malgré que celles-ci se fassent de plus en plus rares, sont celles qui évitent le piège du repli sur soi et qui consacrent une partie de leurs énergies à l’effort missionnaire. Une règle cependant pour qui se voit comblé par Dieu : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » (Mt 10, 8), se conformer à son commandement d’amour afin de continuer à recevoir ou même recevoir davantage, amour véritable qui se reconnaît à sa gratuité.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Chers frères et soeurs,<br /> chers ami(e)s,<br /> chers concitoyens,<br /> Que la Paix soit sur vous.<br /> Cette paix, nous la chérissons tous,<br /> nous la désirons tous.<br /> En France et ailleurs,<br /> nous goûtons à cette paix depuis 1962 environ.<br /> Jamais depuis notre vie ici n'a été menacée de basculer à cause de la guerre,<br /> mais nous avons vu<br /> -et certains d'entre nous ont connu ailleurs-<br /> le drame et l'horreur inévitable que contient toute guerre.<br /> <br /> En ces heures graves,<br /> nous recevons la peine immense<br /> des victimes de l'interminable guerre israëlopalestinienne.<br /> Juifs, chrétiens de tous bords, musulmans de tous bords et autres<br /> souffrent de ce sang qui coule à flots depuis 60 ans.<br /> L'hémoragie de la Palestine ne s'interrompt que rarement,<br /> dans des conditions insoutenables,<br /> pour durée condamnée à s'écourter<br /> et s'achever irrémédiablement dans de nouveaux assauts désespérés.<br /> <br /> A chaque assaut de l'Etat d'Israël,<br /> grandit dangereusement la haine du peuple juif,<br /> le peuple Israël.<br /> Chaque attaque baptisée riposte déclenche un nouveau massacre<br /> et une nouvelle vague de hargne et de colère,<br /> dont patissent les juifs du monde entier,<br /> s'obligeant à défendre encore un rêve déchu qui leur est cher,<br /> et sans lequel leurs souffrances passées ne sembleraient avoir de sens:<br /> le rêve du rappel en Terre Promise,<br /> récupéré par des idéologues de la conquête maximale à tout prix,<br /> les sionistes.<br /> Hier encore, seuls les fascistes et les néonazi,<br /> ainsi que d'autres sortes d'extrémistes aux conceptions racistes<br /> dénonçaient le sionisme.<br /> Tant nous voulions pardonner et comprendre<br /> après la détresse endurée sous le reich allemand.<br /> <br /> Aujourd'hui, les horreurs et les violations de droits fondamentaux perpétrés<br /> ont hissé -dans les nombreux esprits excédés- le peuple juif,<br /> à nouveau, en "ennemi des peuples opprimés",<br /> à cause de cette politique du bulldozer.<br /> Les partisans de la paix y sont pourtant nombreux!<br /> Ils aspirent à la paix<br /> tout autant que nous aspirons<br /> à conserver la paix ici.<br /> <br /> Quant aux palestiniens,<br /> tant de larmes ont coulé depuis six décennies,<br /> mêlées à tant de sang,<br /> tant de vies ont été fauchées ou confisquées,<br /> tant de familles ont disparu ou été réduites à la terreur<br /> et aux mauvaises moeurs des armées d'occupation<br /> que l'on s'étonne toujours de les voir se battre encore,<br /> avec dignité plus souvent qu'avec rage.<br /> <br /> Aujourd'hui qu'Ehud Olmert annonce une nouvelle "riposte disproportionnée"<br /> aux ripostes gazéennes qui ont fait deux morts après la pluie de bombes<br /> qui chez eux a fait -aux dires des israëliens-<br /> au moins 600 morts,<br /> Aux dires du Hamas,<br /> plus de 1300.<br /> Depuis 1948,<br /> 750 000 palestiniens ont été victimes de cette guerre sans fin.<br /> <br /> Levons-nous courageusement pour la paix:<br /> envoyons un signe de paix pour les israëliens,<br /> par un signe d'amour pour les palestiniens...<br /> <br /> ...Portons tous, chaque fois que nous en avons le droit<br /> le kéfié palestinien.<br /> <br /> Par cet acte, accompli par des français de souche,<br /> des immigrés, des touristes, des juifs,<br /> des descendants de la migration,<br /> par toutes les couches de la population,<br /> en tailleur et costume autant qu'en jean basquet,<br /> nous pouvons montrer que nous aimons la Palestine,<br /> que nous aimons les palestiniens,<br /> et que lorsque l'on nous voit vivre des peines ou des moments de joie,<br /> des moments de colère ou des moments de honte,<br /> nous aspirons à la paix pour tous les hommes,<br /> à la dignité pour tous les hommes et toutes les femmes,<br /> au droit à la vie pour tous les enfants du monde.<br /> <br /> Faites ce geste simple: portez le kéfié<br /> pour dire tout ceci sans avoir autre chose à faire<br /> que sourire et vivre en paix.<br /> <br /> Que la paix, la grâce et la miséricorde soient sur vous,<br /> et qu'innondant de vous,<br /> elle coule jusqu'au peuple de Palestine.<br /> Amîne.
Répondre