Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Sablier de la vie

 

 

Sablier de la vie

 

The more sand that has escaped from the hourglass of our life, the clearer we should see through it.

 

 Jean-Paul II  (1920-2005)

 

Plus les grains s’écoulent du sablier de notre vie, plus devrions-nous y voir clairement.

 

 

Le recul du temps est bien souvent nécessaire pour porter un juste regard sur les événements de notre vie, pour y voir et comprendre les invisibles fils conducteurs qui ont guidé notre existence. Encore faut-il s’arrêter et prendre le temps nécessaire pour rechercher le sens de notre vie, ce qui la caractérise, la combinaison unique d’aptitudes qui sont nôtres et que nous sommes appelés à mettre en valeur pour le bien commun.

 

Le spirituel qui regarde en arrière devrait pouvoir y distinguer la main de Dieu qui l’a guidé, toutes ces opportunités qui se sont offertes à lui et qu’il a pu prendre pour de la chance et qui, s’il y regarde de plus près, laissent entrevoir le plan d’amour de Dieu sur lui, le rôle unique qui lui a été dévolu dans le plan du salut, sa vocation. Aussi, rendra-t-il gloire à Dieu pour toutes les occasions saisies et s’en remettra-t-il à la miséricorde divine pour celles qu’il a laissé filer par ignorance ou par un choix inapproprié de sa part.

 

Notre vie est une suite ininterrompue de choix. Examinons les grains déjà écoulés dans le sablier de notre vie : sont-ils colorés par l’autosatisfaction ou, au contraire, par la préoccupation du bien commun et la gloire de Dieu ? Avons-nous erré, qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, Dieu appelant inlassablement l’homme à se tourner vers Lui : « Je te propose aujourd'hui de choisir ou bien la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur. Écoute les commandements que je te donne aujourd'hui : aimer le Seigneur ton Dieu, marcher dans ses chemins, garder ses ordres, ses commandements et ses décrets. Alors, tu vivras et te multiplieras ; le Seigneur ton Dieu te bénira dans le pays dont tu vas prendre possession. Mais si tu détournes ton cœur, si tu n'obéis pas, si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d'autres dieux et à les servir, je te le déclare aujourd'hui : certainement vous périrez, vous ne vivrez pas de longs jours sur la terre dont vous allez prendre possession… : je te propose de choisir entre la vie et la mort, entre la bénédiction et la malédiction. Choisis donc la vie, pour que vous viviez, toi et ta descendance, en aimant le Seigneur ton Dieu, en écoutant sa voix, en vous attachant à lui ; c'est là que se trouve la vie, une longue vie sur la terre que le Seigneur a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob. » (Dt 30, 15-20). Quand on voit dans quel état de délabrement notre égoïsme a mis la planète, rendant même précaire le maintien de la vie sur terre, elle n’apparaît même plus une figure de style cette déclaration de Dieu qui menace de mort précoce les hommes s’ils ignorent son commandement d’amour.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article