Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Liberté

 

Liberté

 

Être captif, là n'est pas la question. Il s'agit de ne pas se rendre : voilà.

 

–  Nazim Hikmet  (1901-1963)

 

 

 

La liberté ne réside pas en l’absence de contraintes, ce qui en ferait un concept utopique, chaque personne devant composer avec des limites notamment celles découlant du fait que nous vivons en société tel qu’illustré par la maxime : la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

 

La liberté véritable se situe au niveau de l’esprit : négativement, dans le refus de laisser les contraintes externes nous dicter nos valeurs, notre façon de penser ; positivement, dans la libre acceptation des facteurs environnementaux hors de notre contrôle, tels les événements de la vie desquels nous pouvons chercher à tirer le meilleur parti possible plutôt que de nous plaindre en s’en disant victimes.

 

Le spirituel jouit d’une grande liberté, considérant les choses qui lui arrivent, bonnes ou mauvaises, comme l’expression de la volonté de Dieu ou, s’il s’agit d’un mal, à tout le moins, permises par Lui pour en tirer un bien plus grand encore. Plutôt que de gaspiller son énergie en de vaines batailles contre des forces qui le dépassent, il assume sa situation, priant Dieu d’en tirer le plus grand bien possible, non pas exclusivement pour lui, mais pour le bénéfice du plus grand nombre à la suite de Jésus : « Ma vie nul ne la prend, c’est moi qui la donne » (jn 10, 18) et à l’exemple de l’apôtre Paul : « En ce moment je trouve ma joie dans les souffrances que j'endure pour vous, et je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son Corps, qui est l'Église. » (Col 1, 24).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article