Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Amour

 

Amour

 

Love doesn't make the world go round, it makes the ride worth it.

 

  Franklin P. Jones   (1774-1848)

 

L’amour ne fait pas tourner le monde mais qu’en vaut la peine la ronde.

 

 

L’amour est le sel de la terre, ce qui, lorsque rajouté aux actions de la vie quotidienne, leur donne toute leur saveur et même une valeur d’éternité. Un sourire est en soi bien peu de chose mais ajouté à un acte banal, il lui confère un prix qui outrepasse largement la valeur intrinsèque du geste posé. L’amour est ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue.

 

L’amour est un appel au dépassement : dépassement de soi, de ses besoins égoïstes, des exigences minimales de la vie en commun… pour en faire plus pour l’autre afin de le rendre heureux, bonheur dont la joie rejaillira inévitablement sur nous car l’amour est la seule chose qui, lorsqu’on la donne, se multiplie, de sorte que loin de nous appauvrir son don nous enrichit.

 

Jésus, Fils de Dieu qui est Amour, n’est pas venu pour être servi mais pour servir et a poussé le dépassement de soi jusqu’à donner sa vie en rançon pour la multitude (Mt 20, 28). Il n’est pas étonnant qu’il nous incite à l’imiter et à ne pas se borner à faire le minimum requis mais à imprégner nos actions du plus de l’amour qui fait toute la différence, d’aller au-delà des exigences de la Loi pour se conformer à son esprit qui est l’amour : « Il a été dit… eh bien moi je vous dis… », d’en faire encore plus car « je ne suis pas venu abolir, mais accomplir la Loi et les Prophètes » (Mt 5, 17-37), porter à la perfection de l’amour des règles qui ne font qu’énoncer les exigences minimales de celui-ci.

 

En cette saint Valentin profitons-en pour nous interroger à savoir comment nous pourrions davantage manifester cet amour qui fait qu’en vaut la peine la ronde, amour qui, pour le spirituel, ne consiste qu’à redonner ce qu’il a d’abord lui-même reçu : « Quant à nous, aimons, puisque Dieu nous a aimés le premier » (1 Jn 4, 19).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article