Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Bible et morale (11)

2.2 L’opposition.

 

La Bible s’oppose clairement à certaines normes ou habitudes pratiquées par des sociétés, des groupes ou des individus. Le Décalogue, dont les prescriptions disent presque exclusivement ce qu’il faut éviter, prend position contre toute une série d’actes désignés par le terme péchés. Le péché est vu comme une violation des rapports personnels qui oppose la personne à Dieu et comme une violation de la dignité et des droits des autres personnes. Parmi les pratiques condamnées dont traite le texte on retrouve l’idolâtrie, la pratique du culte païen et les systèmes de péché, anti-Dieu, dont parle l’Apocalypse. La persistance dans le péché et l’approbation qu’on lui donne expliquent que beaucoup de gens considèrent comme normal et acceptable un comportement qui mène inévitablement à la séparation d’avec Dieu.

 

De nos jours, l’idolâtrie ne se manifeste pas comme une vénération d’images et de statues mais plutôt comme une idolâtrie de soi, qu’il s’agisse de personnes individuelles, de classes sociales ou d’États. On considère alors comme valeurs suprêmes la liberté censément totale de l’individu ou le pouvoir de l’État qui s’étend à tous les domaines. Les idéologies modernes ont ceci en commun qu’elles font abstraction de Dieu.

 

Parmi les lacunes du monde moderne sont données en exemple l’usurpation du droit à la vie, l’avidité de consommer et la recherche paroxystique du profit, les tendances des États à sombrer dans le totalitarisme et le refus de reconnaître sa condition de créature dépendante de Dieu; la volonté disposer de soi et de son destin d’une manière autonome.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article