Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Épreuve

 

 

Épreuve

 

Prendre un médicament amer n’a pas d’autre bonté que celle qui lui est donnée par la fin, à savoir améliorer la santé du malade, et ainsi cela constitue une totale unité avec l’acte de la volonté.

 

 Thomas d’Aquin  (1224-1274),

 

 

 

L’épreuve est le médicament amer de l’âme pour qui l’accueille pour la fin bonne à laquelle elle peut le conduire à savoir une plus grande perfection, une plus grande unité de sa volonté avec celle Dieu. Point n’est besoin de la rechercher. Elle sait bien où nous trouver. Elle se veut d’ailleurs d’autant plus méritoire que nous ne la choisissons pas mais qu’elle s’impose d’elle-même, paraissant parfois intolérable car elle s’attaquera à des facettes de nous-mêmes que nous ne souhaiterions peut-être ne pas changer. Difficile d’en tirer orgueil puisque la subir ne résulte pas d’une décision personnelle. Pour la surmonter, cherchons-nous de l’aide extérieure, des autres ou de Dieu, qu’elle contribue à nous rapprocher d’eux.

 

L’apôtre Jacques a appris de sa proximité avec Jésus la valeur de l’épreuve dont il souligne, d’entrée de jeu dans son épître, les bienfaits pour l’âme: « Mes frères, quand vous butez sur toute sorte d'épreuves, pensez que c'est une grande joie. Car l'épreuve, qui vérifie la qualité de votre foi, produit en vous la persévérance, et la persévérance doit vous amener à une conduite parfaite ; ainsi vous serez vraiment parfaits, il ne vous manquera rien. Mais s'il manque à l'un de vous la sagesse, qu'il la demande à Dieu : lui qui donne à tous avec simplicité et sans faire de reproches, il la lui donnera. Mais qu'il demande avec foi, sans la moindre hésitation » (Jc 1, 2-6).

 

Saurons-nous accueillir avec joie les épreuves qui se présenteront à nous, particulièrement dans cette période propice du carême qui s’amorcera mercredi ? Quel plus beau sacrifice pourrions-nous offrir à Dieu que de nous conformer à sa volonté telle qu’exprimée par les événements ?

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article