Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Bonheur

 

Bonheur

 

Happiness is essentially a state of going somewhere, wholeheartedly, one-directionally, without regret or reservation.

 

 William H Sheldon (1898-1977)  

 

Le bonheur est essentiellement l’état de se diriger quelque part, de tout cœur, vers une direction unique, sans regret ni arrière-pensée.

 

 

 

J’aime bien cette définition du bonheur qui décrit cet état comme l’absence de soucis. Comment y parvient-on ? En ayant les yeux fixés sur un objectif unique dont l’attrait est si grand qu’il occulte toute autre chose qui pourrait séduire et diviser notre cœur, de prix si élevé que paraît dérisoire ce qu’il en coûte d’efforts et de sacrifices pour l’atteindre.  

 

Dieu a inscrit au cœur de tout homme le désir de Le « posséder », de jouir de sa présence. Pour expliquer ce désir, quelqu’un a déjà avancé que quelques instants avant d’être appelés à l’existence notre âme est mise en présence de Dieu de sorte que, connaissant même de façon confuse ou subconsciente l’existence d’un si haut bien, rien de ce qu’elle puisse obtenir en cette vie ne puisse satisfaire le désir inscrit en elle. Le bonheur terrestre ne se situe pas, par conséquent, dans la possession de l’objet convoité mais dans sa quête, cette période où nous sommes tant absorbés par la poursuite du but recherché que disparaissent nos autres préoccupations.

 

Le saint n’est pas celui qui est parfait, « Nul n’étant bon que Dieu seul » (Mc 10, 18), mais celui qui fait de Dieu son unique direction sans regret ni arrière-pensée, celui qui s’efforce d’aimer Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force et son prochain, qui en est la représentation visible, comme lui-même (Mc 12, 30-31). Ainsi, non seulement trouve-t-il le bonheur au terme de la course où il est appelé à jouir du parfait Amour, mais également en cette vie où rien ne peut venir le troubler tellement il est absorbé par la recherche de l’Unique Bien.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article