Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Point de départ

 

Point de départ

 

Motivation is what gets you started. Habit is what keeps you going.

 

  Jim Ryun   (1947-        ) 

 

La motivation vous sert de départ. L'habitude vous fait continuer.

 

 

Dreams get you started; discipline keeps you going.

 

Jim Rohn  (1930-2009)

 

Les rêves vous permettent de démarrer; la discipline vous fait continuer.

 

 

Pour démarrer, il faut un stimulus qui nous incite à secouer l’inertie qui nous paralyse et dans laquelle il est si facile de se complaire. Une fois en marche, le plus difficile est fait puisque l’habitude s’installera au bout de quelque temps et il est alors possible de continuer à progresser sans qu’il n’en coûte trop. Cependant, la discipline est toute aussi essentielle pour assurer la continuité, principalement dans les premiers temps, lorsque l’habitude n’est pas encore ancrée solidement dans nos mœurs. La discipline se révèle également nécessaire par la suite en nous empêchant de dévier par inadvertance hors du chemin qui mène au but poursuivi.

 

Le point de départ en spiritualité, comme Dieu ne se manifeste pas directement à nous, ce sont les signes qu’il nous donne de sa présence : sa création, les miracles… Il lui faut cependant prendre garde de s’arrêter aux signes, de faire de ceux-ci une fin alors qu’ils ne sont que des moyens de découvrir Dieu comme l’indique Jésus aux Juifs après la multiplication des pains : « vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés. Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l'homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte. » Ils lui dirent alors : « Que faut-il faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L'œuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé » (Jn 6, 26-29). Qui recherche les signes pour eux-mêmes, miracles, consolations spirituelles ou autres, ne trouvera que déception car Dieu voulant être aimé pour lui-même, et non pour ses bienfaits, fera éventuellement cesser ces manifestations pour des périodes plus ou moins longues que l’on désigne sous le terme de sécheresses. Quant à la prière et aux sacrements, ces derniers étant aussi des signes, ils soutiennent le croyant dans sa relation d’amour avec Dieu.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article