Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Vie

 

Vie humaine

 

Tout homme est une histoire sacrée.

 

Patrice de La Tour du Pin  (1911-1975)

 

 

 

Tout homme est une histoire sacrée puisqu’il est issu de l’amour de Dieu qui l’a façonné à son image (Gn 1, 27), le maintient dans l’existence par son Verbe et son Esprit (CEC 320), respecte sa liberté en dépit de ce que l’humain puisse se détourner temporairement de Lui et, le cas échéant, espère son retour prêt à pardonner tel le père du fils prodigue (Lc 15, 11-31), souhaitant qu’il réalise sa vocation et revienne vers son point de départ qui est l’Amour.

 

Tout déni du caractère sacré, donc inviolable, de l’existence humaine mène au mépris de la vie, à une vision utilitariste de l’homme qui ne lui confère de valeur que dans la mesure de sa contribution apparente au groupe social auquel il appartient, au non respect des libertés individuelles ou, plus subtilement, au détournement de la recherche du bien commun pour satisfaire les intérêts de groupuscules bien organisés. Pour celui qui croit que l’existence n’est qu’un accident, tous les moyens pour parvenir à ses fins peuvent être envisagés, ce qui transforme le monde en une jungle où la loi du plus fort règne.

 

Souhaiterions-nous contraindre les autres de quelque manière, serait-ce pour ce qui nous paraît être leur bien, en autant que les actes litigieux ne compromettent pas le bien commun, nous devrions nous demander : « Qui suis-je pour dénier la liberté de l’autre moi que Dieu laisse jouir de la mienne en dépit de ma petitesse eu égard à sa majesté ? »

 

Tout homme est une histoire sacrée parce que Dieu, en ce qu’il respecte notre liberté de le connaître et de l’aimer, ne s’adresse pas à nous directement, exception faite de quelques rares situations exceptionnelles (et même là ne s’est-il pas Lui-même révélé au monde par l’entremise d’un enfant naissant ainsi que l’affirment les chrétiens ?), mais Il nous parle par les autres auxquels il inspire des paroles de vie et par les événements. Les interventions divines ainsi dissimulées passent inaperçues ou sont imputées au hasard pour celui qui n’a pas la foi, alors que le croyant voit Dieu qui l’interpelle ne serait-ce que par la seule présence du démuni qui l’incite à la charité : « dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait » (Mt 25, 40). Tout homme est une histoire sacrée puisque mû par l’Esprit, à son insu même, il devient le lieu privilégié de la présence et de l’action de Dieu dans notre quotidien. L’autre fait-il le mal que le croyant ne retire pas la confiance qu’il accorde à Dieu et, malgré son incompréhension,  continue à espérer que ce dernier finira par un tirer à long terme un bien plus grand encore,  tout concourant au bien de ceux qui aiment Dieu (Rm 8, 28).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article