Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Idéalisme

 

Idéalisme

 

Words without actions are the assassins of idealism.

 

 Herbert Hoover  (1874-1964)

 

Les paroles sans les actes tuent l’idéalisme.

 

 

 

À voir certaines personnes agir aveuglément au nom d’un idéal, il faut se demander s’il n’aurait pas mieux valu qu’elles se limitent aux paroles plutôt que d’entreprendre des actions sans les soumettre au discernement de la raison. La vie se présente de sorte qu’il faut sans cesse rechercher des compromis entre ce qui devrait être fait dans un monde idéal et ce qui peut être effectivement fait dans un monde imparfait. L’idéal est ce qui permet de garder le cap, sans plus. Ce n’est pas parce que la boussole indique le nord que ceux qui en font usage doivent se rendre au pôle. Reconnaître la valeur d’un idéal sans poser les actions conséquentes, c’est démontrer que nous n’y croyons point et tuer dans les faits cet idéal de la même manière que les actions insensées posées en son nom.

 

Croyons-nous vraiment en Dieu ? Démontrons-le en accordant notre conduite avec cette foi que nous professons. Vaine est notre foi en Dieu qui est Amour si nous n’aimons pas le frère qui se tient près de nous et en qui Dieu est présent. Malheur à nous si nous ne mettons pas en pratique cet Amour que nous professons car nous risquons de joindre les rangs de ceux auxquels le Roi dira : « 'Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. Car j'avais faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'avais soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ; j'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.'  Alors ils répondront, eux aussi : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?' Il leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait.' Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. » (Mt 25, 41-46).

 

En cette période de crise, les occasions ne manquent pas de montrer notre solidarité envers nos frères : accepter de réduire notre temps de travail pour maintenir l’emploi de collègues, consentir à payer plus pour les biens produits localement afin de préserver l’emploi de nos voisins, favoriser le commerce équitable qui garantit un juste prix aux producteurs, refuser d’encourager le travail « au noir » afin que les gouvernements aient les ressources nécessaires pour venir en aide aux plus démunis… Plus que jamais nous avons l’opportunité de traduire en actes la foi qui nous anime. À nous d’agir !

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article