Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Oeuvres

 

Œuvres

 

What we think, or what we know, or what we believe is, in the end, of little consequence. The only consequence is what we do.

 

 John Ruskin (1819-1900)

 

Ce que nous pensons, ou ce que nous connaissons, ou ce que nous croyons, n’a, en fin de compte, que peu d’importance. La seule chose qui importe est ce que nous faisons.

 

 

 

Il est vrai que nos pensées, nos connaissances ou notre foi importent peu si elles ne sont pas appuyées par nos actes. C’est la démonstration que fait l’apôtre Jacques dans son épître : « À quoi cela sert-il, mes frères, que quelqu'un dise: "J'ai la foi", s'il n'a pas les œuvres? La foi peut-elle le sauver? Si un frère ou une sœur sont nus, s'ils manquent de leur nourriture quotidienne, et que l'un d'entre vous leur dise: "Allez en paix, chauffez-vous, rassasiez-vous", sans leur donner ce qui est nécessaire à leur corps, à quoi cela sert-il? Ainsi en est-il de la foi: si elle n'a pas les œuvres, elle est tout à fait morte. Au contraire, on dira: "Toi, tu as la foi, et moi, j'ai les œuvres? Montre-moi ta foi sans les œuvres; moi, c'est par les œuvres que je te montrerai ma foi. Toi, tu crois qu'il y a un seul Dieu? Tu fais bien. Les démons le croient aussi, et ils tremblent. Veux-tu savoir, homme insensé, que la foi sans les œuvres est stérile? Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres quand il offrit Isaac, son fils, sur l'autel? Tu le vois: la foi coopérait à ses œuvres et par les œuvres sa foi fut rendue parfaite. Ainsi fut accomplie cette parole de l'Écriture: Abraham crut à Dieu, cela lui fut compté comme justice et il fut appelé ami de Dieu." Vous le voyez: c'est par les œuvres que l'homme est justifié et non par la foi seule… Comme le corps sans l'âme est mort, de même la foi sans les œuvres est-elle morte.» (Jc 2, 14-24.26).

 

Cependant pensées, connaissances ou foi sont d’une grande importance en ce qu’elles prédisposent l’esprit, elles inclinent la personne à poser des gestes dans le feu de l’action dans le sens de ce à quoi la raison a préalablement donné son assentiment, le temps faisant généralement défaut pour entreprendre une analyse de ce qu’il convient de faire. Ainsi, les œuvres manifestent-elles ce en quoi nous croyons réellement.

 

Croyances et œuvres constituent les deux faces d’une même pièce, mais les premières initient les secondes. Prions donc pour recevoir le don de la foi et efforçons-nous par la suite d’y conformer notre agir afin que cette foi ne demeure pas lettre morte et que nous puissions par elle accéder à la vie éternelle.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article