Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Gratuité

 

Gratuité

 

You can't live a perfect day without doing something for someone who will never be able to repay you.

 

 Basketball Hall of Fame coach John Wooden  (1910-        )

 

Vous ne pouvez vivre une journée parfaite sans faire quelque chose pour quelqu’un qui ne sera jamais capable de vous le rendre.

 

 

 

Nous ne pouvons vivre une journée parfaite sans aimer. La perfection de l’amour étant le don gratuit, il n’est pas de journée parfaite sans don gratuit de soi.

 

Le spirituel donne joyeusement car il sait que peu importe sa générosité il ne sera jamais qu’un débiteur envers Dieu, de qui il reconnaît avoir tout reçu.

 

Je vous laisse sur ce beau texte d’Augustin d’Hippone qui nous dit que Dieu se fait le garant de ceux auxquels nous donnons sans qu’ils puissent nous rendre :

 

Donne les biens de ce monde et reçois les biens éternels. Donne la terre et reçois le ciel. Mais à qui donner ?... Écoute l'Écriture te dire comment prêter au Seigneur lui-même : « Celui-là prête au Seigneur, qui a pitié du pauvre » (Pr 19,17). Assurément Dieu n'a pas besoin de toi ; mais un autre en a besoin. Ce que tu donnes à l'un, un autre le reçoit. Car le pauvre n'a pas de quoi te rendre ; il le voudrait, mais il ne trouve rien ; seule demeure en lui sa volonté bienveillante de prier pour toi. Mais quand un pauvre prie pour toi, c'est comme s'il disait à Dieu : « Seigneur, j'ai reçu un prêt, sois ma caution ». Dès lors, si le pauvre auquel tu as affaire est insolvable, il a un bon garant, car Dieu te dit : « Donne avec assurance, c'est moi le répondant... C'est moi qui rendrai, c'est moi qui reçois, c'est à moi que tu donnes ».

 

      Crois-tu que Dieu te dise : « C'est moi qui reçois, c'est à moi que tu donnes » ? Oui, assurément, si le Christ est Dieu, et là il n'y a pas de doute. Car il a dit : « J'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ». Et comme on lui demande : « Quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim ? », il veut montrer qu'il est réellement le garant des pauvres, qu'il répond pour tous ses membres... Il déclare : « Ce que vous avez fait au plus petit de mes disciples, c'est à moi que vous l'avez fait » (Mt 25,35s).

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article