Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Entendre

 

 

Entendre

 

Ce n'est pas ce que l'on dit qui compte, mais ce qu'on entend.

 

 Philippe Delerm (1950-        )

 

 

 

Comment se faire entendre, si ce n’est en écoutant d’abord soi-même ce que l’autre veut nous communiquer ? Les autres porteront attention à notre message dans la mesure où nous nous intéresserons à ce qu’eux-mêmes ont à dire. Que valent nos paroles ? Elles ne sont que vent. Les autres veulent-ils connaître nos convictions profondes qu’ils observent nos actions, plus éloquentes que le meilleur discours. Parmi ces actions, l’écoute est particulièrement révélatrice de l’intérêt réel que nous leur portons. Qui plus est, personne ne s’est jamais instruit en parlant mais plutôt en portant attention aux propos de ceux qui racontent leurs expériences et leurs découvertes.

 

L’écoute de la parole de Dieu, consignée dans les écrits sacrés, est la chose la plus importante de notre vie (Jean-Paul II, Angélus du 18 juillet 2004). La Parole est la nourriture de la vie spirituelle. Par l’opération de l’Esprit, elle opère en celui qui l’accueille le bien prévu par Dieu : « De même que la pluie et la neige descendent des cieux et n'y retournent pas sans avoir arrosé la terre, sans l'avoir fécondée et l'avoir fait germer pour fournir la semence au semeur et le pain à manger, ainsi en est-il de la parole qui sort de ma bouche, elle ne revient pas vers moi sans effet, sans avoir accompli ce que j'ai voulu et réalisé l'objet de sa mission» (Is 55, 10-11). Jésus fait l’éloge de l’écoute lorsqu’il dit de Marie qui, assise à ses pieds, porte toute son attention à ses propos, « qu’elle a choisi la meilleure part; elle ne lui sera pas enlevée» (Lc 10, 42).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article