Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Audace

 

Audace

 

Anything's possible if you've got enough nerve.

 

  J. K. Rowling   (1965-        )

 

Tout est possible quand on a suffisamment de culot.

 

 

 

Bien que le proverbe dise que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, je crois qu’il serait plus juste de dire qu’il appartient aux audacieux, aux personnes qui n’ont pas peur de s’aventurer au-delà du connu pour découvrir de nouvelles choses. Les entreprises qui connaissent le plus de succès sont celles qui innovent constamment, qui s’améliorent sans cesse. Certaines ont même fait de « innover ou mourir » leur devise. Faire de nouvelles choses ou en faire d’anciennes mais de manière différente, plus efficace, cela demande de sortir de sa zone de confort et de démontrer de l’audace. Pour qui ose avancer dans l’inconnu, tout est possible.

 

L’inconnu est familier pour le spirituel car il met sa foi dans un Dieu qu’il ne voit pas et qui se manifeste de façon quasi imperceptible que le prophète Élie associe au bruit d’une brise légère (1 R 19, 12). Tout est possible à celui qui croit (Mc 9, 23) dit Jésus à un père désespéré par l’état de son fils pour lequel les disciples n’avaient pu rien faire. Ce à quoi le père répond Je crois ! (mais probablement pas suffisamment, aussi…) Viens en aide à mon peu de foi! (Mc 9, 24). Le père demande pour lui la foi mais pour en faire bénéficier son fils en obtenant par ce moyen sa guérison. Tout est possible à celui qui croit à la condition cependant que les dons reçus, les charismes, soient mis au service des autres comme le rappelle l’apôtre Paul : « À chacun la manifestation de l'Esprit est donnée en vue du bien commun » (1 Co 12, 7). Faisons-nous partie d’un groupe de prière, d’un mouvement ou encore d’une communauté religieuse qu’il ne faut pas limiter la distribution des bienfaits reçus de Dieu au groupe auquel nous appartenons et à ceux qui en sont proches mais en sortir et répandre à tous vents les bienfaits reçus sans quoi leur source risque de se tarir. Les communautés religieuses les plus vigoureuses, celles qui accueillent le plus de nouveaux membres, sont celles qui ne négligent pas l’effort missionnaire.

 

De l’audace, il en faut au spirituel car Jésus l’avertit : « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups » (Mt 10, 16), ce ne sera pas facile, les difficultés ne manqueront point, « vous serez haïs de tous à cause de mon nom, mais celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé » (Mt 10, 22). Se faire disciple de Jésus ce n’est pas s’inscrire à un concours de popularité mais s’exposer à l’opprobre pour oser témoigner d’une Vérité qui dérange car non conforme à la vision « du monde », aux pensées populaires du temps présent.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article