Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Courage

 

Courage

 

Courage is not simply one of the virtues, but the form of every virtue at the testing point.

 

  C. S. Lewis   (1898-1963) 

 

Le courage n’est pas seulement une des vertus, mais l’expression de chaque vertu au moment critique.

 

 

La vertu c’est de continuer de bien agir alors que les circonstances nous incitent à aller à l’encontre de ce que nous dicte notre conscience ou à nous abstenir de faire un bien qui est pourtant à notre portée. Il n’y a pas de vertu sans courage, on ne reconnaît la vertu que lorsque le courage la manifeste. Jésus incite ses disciples au courage dans l’adversité, à faire du bien à ceux qui ne le leur rendront point ou, pire, risquent de leur rendre le mal pour le bien : « Que si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Car même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Et si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quel gré vous en saura-t-on? Même les pécheurs en font autant. Et si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on? Même des pécheurs prêtent à des pécheurs afin de recevoir l'équivalent. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien attendre en retour. Votre récompense alors sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon, Lui, pour les ingrats et les méchants » (Lc 6, 32-35).

 

Dans le livre des Actes des Apôtres, nous voyons Pierre, le peureux qui n’a pas hésité à renier son maître alors que celui-ci l’avait pourtant prévenu d’une telle éventualité, nous voyons ce Pierre confesser sa foi au Christ devant un auditoire hostile : « Chefs du peuple et anciens, nous sommes interrogés aujourd'hui pour avoir fait du bien à un infirme, et l'on nous demande comment cet homme a été sauvé. Sachez-le donc, vous tous, ainsi que tout le peuple d'Israël : c'est grâce au nom de Jésus le Nazaréen, crucifié par vous, ressuscité par Dieu, c'est grâce à lui que cet homme se trouve là devant vous, guéri. Ce Jésus, il est la pierre que vous aviez rejetée, vous les bâtisseurs, et il est devenu la pierre d'angle. En dehors de lui, il n'y a pas de salut. Et son Nom, donné aux hommes, est le seul qui puisse nous sauver »  (Ac 4, 8-12). D’où lui provient ce courage qui lui faisait défaut au moment critique, hier à peine ? Et l’Écriture de nous dévoiler son secret : « Pierre, rempli de l'Esprit Saint, leur dit », cet Esprit dont Jésus dit avant de remonter vers son Père : « vous allez recevoir une puissance, celle du Saint Esprit qui viendra sur vous; vous serez alors mes témoins jusqu'aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8). Spirituels, le courage nous fait-il défaut au moment de mettre en pratique l’enseignement des Écritures dont nous reconnaissons pourtant le bien-fondé, qu’il nous faut demander l’assistance de l’Esprit de Vérité qui a transformé des gens sans instruction ni culture en orateurs confiants et passionnés, des peureux en témoins courageux.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article