Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Habitude

 

Habitude

 

L'habitude commence comme un fil de soie et devient vite un câble d'acier.

 

 Proverbe espagnol

 

 

Chains of habit are too light to be felt until they are too heavy to be broken.

 

 Warren Buffett  (1930-        )

 

Les chaînes de l’habitude sont trop légères pour être remarquées avant qu’elles ne deviennent trop lourdes pour être brisées.

 

 

Il nous faut prendre garde aux premières occasions. Il se révèle beaucoup plus facile de résister à une tentation lorsque nous avons peu ou pas goûté à la satisfaction d’y succomber. De même, l’effort de bien faire paraît moindre lorsque nous ne nous sommes pas accoutumés à ne pas agir ou à ne consentir que le minimum d’efforts.

 

Ce qui confère à une habitude, cette capacité de répéter un comportement de façon inconsciente, ou presque, sa qualité de bonne ou de mauvaise, c’est la nature de l’acte répété. Ainsi les habitudes sont-elles bonnes lorsqu’elles permettent de réduire l’effort requis pour faire le bien ou des choses nécessaires de la vie courante comme se brosser les dents après les repas, vérifier des deux côtés avant de traverser une rue… Nocives se révèlent-elles si elles ont pour conséquence de nous détourner du bien ou si elles ont un impact défavorable sur notre santé et celle des autres comme fumer.

 

Tout commence par des fils de soie. À nous de choisir les bons avant qu’ils ne deviennent des câbles d’acier dont il nous sera pratiquement impossible de nous défaire. À ce stade, il arrive que toute la bonne volonté du monde ne suffise pas pour briser les chaînes qui nous entravent. Le spirituel recourt alors par la prière à l’aide du Dieu de l’impossible (« Pour les hommes c'est impossible, mais pour Dieu tout est possible » (Mt 19, 26)), Dieu d’Amour qui ne saurait lui refuser de lui porter secours car Il ne rejette pas un cœur brisé et broyé (Ps 51, 19). Quoi qu’il fasse, le spirituel se sait aimé de Dieu. Il s’efforce toutefois de marcher dans ses voies : « "Tout m'est permis"; mais tout n'est pas profitable. "Tout m'est permis"; mais je ne me laisserai, moi, dominer par rien. » (1 Co 6, 12) ; « Toi, notre Dieu, tu es bon et vrai, lent à la colère et gouvernant l'univers avec miséricorde. Si nous péchons, nous sommes à toi, car nous connaissons ton pouvoir, mais nous ne pécherons pas, sachant que nous sommes comptés pour tiens. » (Sg 15, 1-2).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article