Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Leadership

 

Leadership

 

A boss creates fear, a leader confidence. A boss fixes blame, a leader corrects mistakes. A boss knows all, a leader asks questions. A boss makes work drudgery, a leader makes it interesting.

 

  Russel H. Ewing, journaliste anglais (1885-1976)   

 

Un patron suscite la peur, le leader la confiance. Un patron blâme, le leader corrige les erreurs. Un patron sait tout, un leader pose des questions. Un patron fait du travail une corvée, le leader le rend intéressant.

 

 

 

 Pour qui aimons-nous le mieux travailler : le patron ou le leader ? La réponse ne fait pas de doute ! Pourquoi alors nous comportons-nous comme des patrons lorsque nous nous retrouvons dans une position d’autorité que ce soit au travail, dans une activité récréative ou encore avec nos enfants ? Pourquoi ne traitons-nous pas les autres comme nous aimerions être nous-mêmes traités? Parce que nous entretenons une vision erronée de l’autorité : alors qu’elle devrait être un service rendu au groupe, nous la percevons comme un honneur qui nous accorde des privilèges sur celui-ci. Conséquemment, nous utilisons à des fins personnelles un pouvoir qui nous avait pourtant été conféré pour le bien commun. Efforçons-nous de servir plutôt que de nous faire servir, non seulement serons-nous plus appréciés mais obtiendrons-nous de meilleurs résultats.

 

 Le chrétien, particulièrement celui qui se voit confier une charge spirituelle au sein d’un groupe, trahit son maître le Christ toutes les fois qu’il oublie que l’autorité est un service, lui qui a dit : « Vous savez que ceux qu'on regarde comme les chefs des nations dominent sur elles en maîtres et que les grands leur font sentir leur pouvoir. Il ne doit pas en être ainsi parmi vous: au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur, et celui qui voudra être le premier parmi vous, sera l'esclave de tous. Aussi bien, le Fils de l'homme lui-même n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude » (Mc 10, 42-45), lui qui a joint l’acte à la parole, lavant les pieds de ses disciples avant de repartir vers le Père pour que reste bien gravée dans leur mémoire la notion de service, lui qui n’a pas hésité à donner sa vie en rançon pour la multitude (1 Tm 2, 6). À son image, faisons des autres notre principal souci et lui-même se chargera de nous soulager du fardeau qui nous accable : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai. Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes. Oui, mon joug est aisé et mon fardeau léger » (Mt 11, 28-30).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article