Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Logique

 

Logique

 

Logic is an organized way of going wrong with confidence.

 

  Ketterling’s law

 

La logique est une manière méthodique de se tromper en toute confiance.

 

 

 

La logique ne conduit pas nécessairement à la vérité mais il n’y a pas de vérité qui ne puisse être démontrée de manière logique. Les individus dotées d’une grande intelligence ont tendance se retrancher derrière des raisonnements complexes qui mystifient leur entourage et leur donnent une grande confiance en eux-mêmes puisque personne ne peut argumenter avec eux, mais en aucun temps cette capacité exceptionnelle de disserter n’ajoute-elle à la véracité de leur propos puisqu’il ne faut qu’une petite faille dans les prémisses sur lesquels ils se fondent pour que les conclusions soient erronées. L’homme simple arrive souvent plus sûrement à la vérité par le « gros bon sens » que par des démonstrations compliquées qui outrepassent ses capacités. De la même manière, il y a lieu de douter de la véracité de ce qui est présenté et qui défierait toute logique.

 

Foi et raison ne s’excluent pas mutuellement mais sont complémentaires. Dans sa lettre aux Romains, l’apôtre Paul dit que Dieu se laisse découvrir par l’intelligence de l’homme mais met également les hommes en garde contre le danger de se perdre dans des raisonnements fallacieux : « En lui [l’Évangile] la justice de Dieu se révèle de la foi à la foi, comme il est écrit: Le juste vivra de la foi. En effet, la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, qui tiennent la vérité captive dans l'injustice; car ce qu'on peut connaître de Dieu est pour eux manifeste: Dieu en effet le leur a manifesté. Ce qu'il a d'invisible depuis la création du monde se laisse voir à l'intelligence à travers ses œuvres, son éternelle puissance et sa divinité, en sorte qu'ils sont inexcusables; puisque, ayant connu Dieu, ils ne lui ont pas rendu comme à un Dieu gloire ou actions de grâces, mais ils ont perdu le sens dans leurs raisonnements et leur cœur inintelligent s'est enténébré: dans leur prétention à la sagesse, ils sont devenus fous. Aussi Dieu les a-t-il livrés selon les convoitises de leur cœur à une impureté où ils avilissent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge, adoré et servi la créature de préférence au Créateur » (Rm 1, 17-22.24-25). Le principal reproche de Jésus aux pharisiens n’était pas leur connaissance de la Loi mais d’avoir, dans leurs raisonnements, fait de la Loi une fin alors qu’elle n’était qu’un moyen pour l’homme de démontrer son amour envers Dieu et son prochain, amour qui constitue la seule finalité de la spiritualité. La science du spirituel est vaine, ses raisonnements fallacieux, s’ils ne conduisent pas  à un plus grand amour de Dieu et du prochain.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article