Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Semer

 

Semer

 

Don't judge each day by the harvest you reap, but by the seeds you plant.

 

  Robert Louis Stevenson   (1850-1895) 

 

Ne jugez pas chaque jour à la récolte que vous en tirez, mais aux graines que vous semez.

 

 

 Les résultats obtenus importent relativement peu, ils font déjà partie du passé et nous n’y pouvons plus rien. Par contre, grande sera l’incidence de ce que nous faisons aujourd’hui pour l’avenir, les graines que nous ensemençons et dont nous récolterons le fruit sur une longue période voire une existence entière et au-delà par les générations qui suivront.

 

Le problème du monde moderne réside en ce que l’on se préoccupe beaucoup plus de récolter que d’ensemencer. La rémunération des dirigeants d’entreprises est établie en fonction des résultats à court terme et du cours actuel de l’action en bourse au détriment, trop souvent, de la croissance à long terme de l’organisation et du bien-être de ses travailleurs qui lui permettent pourtant d’exister. Bien qu’il y ait un important effort de conscientisation en cours, nous nous soucions encore trop peu de l’impact de notre consommation tant sur l’environnement que sur les travailleurs dont les conditions se dégradent, conséquence de la loi du plus bas prix et d’une compétition planétaire.

 

L’amour constitue le principal, sinon le seul, antidote à l’avidité, lui qui donne sans espoir de retour. Reconnaître que nous avons beaucoup reçu des autres et de Dieu, plus que nous ne pourrons jamais redonner, incite à la générosité. J’aime bien me remémorer à ce sujet le conte du vieillard et du roi que je partage avec vous :

 

Un roi réputé pour sa justice sortit de son palais pour se promener à cheval dans les plaines environnantes. En chemin il vit un homme qui, malgré son grand âge et avec beaucoup d'efforts, creusait un trou pour planter un arbrisseau.         

Le roi lui demanda : " Grand père que faites vous ? " 

Le vieillard répondit :" Tu vois bien que je suis en train de planter un figuier."

Le roi s'étonna : " Vous savez bien que vous n'êtes plus jeune et que vous ne pouvez espérer vivre encore longtemps. Croyez-vous pouvoir manger les figues de l'arbre que vous plantez aujourd'hui ? "

Le vieillard sourit : " Je n'en mangerai peut-être pas, mais ce que les autres ont planté je l'ai mangé;  aujourd'hui je plante, demain les autres mangeront."

Le roi fut ravi d'une réponse aussi belle et sage. Le vieux jardinier vécut assez longtemps pour pouvoir apporter quelques figues du figuier au roi, ce qui ajouta à leur bonheur.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article