Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Service

 

 

Service

 

It is high time that the ideal of success should be replaced by the ideal of service.

 

  Albert Einstein   (1879-1955)

 

Il est grand temps que l’idéal du succès soit remplacé par l’idéal du service.

 

 

 

Les chrétiens célébreront dans quelques jours la naissance de Jésus qui a dit de lui-même : « C'est ainsi que le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude » (Mt 20, 28), se proposant comme modèle pour ceux qui veulent se faire ses disciples et qu’il incite à faire de même : « Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles en maîtres et que les grands leur font sentir leur pouvoir. Il n'en doit pas être ainsi parmi vous: au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur, et celui qui voudra être le premier d'entre vous, sera votre esclave » (Mt 20, 25-27).

 

Sommes-nous chrétiens que nous devons nous interroger sur la place qu’occupe le service dans notre existence, sur la mesure dans laquelle nous répondons à cette invitation du Christ à le placer au tout premier plan comme Il nous en a lui-même montré l’exemple, allant jusqu’à donner sa vie en rançon pour nous racheter. Je pense que d’évaluer et de chercher à améliorer la place du service dans notre vie constitue une excellente façon de se préparer à la fête de Noël.

 

Par ailleurs, le service ne constitue pas l’apanage exclusif des spirituels. Les patrons qui obtiennent le plus de succès sont ceux qui se mettent au service de leurs employés et du bien commun (ce dernier fixant les limites de ce qu’ils peuvent faire pour un employé donné). Il obtient des résultats dignes d’envie le patron qui, plutôt que de créer des contraintes à ses employés en se faisant servir ou en exigeant que les choses soient faites à sa manière, œuvre à éliminer les obstacles qui peuvent entraver le travail de ses subalternes.

 

La voie de la grandeur tant du plan spirituel que mondain passe par le service. Qui en fait son idéal atteint plus sûrement et sur une plus longue période, voire l’éternité pour le spirituel, le succès que s’il n’avait fait une fin de ce dernier.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article